www.hotel-tana.net

Ecrivain public, sites, biographies, assistance

Pierres fines précieuses et de collection.

Bungalows île aux Nattes

Partir vivre ailleurs

Tueurs en série, escrocs, malédictions

Tout sur les aphrodisiaques



Rencontres pour les chiens et leurs maîtres.


Tout sur les pierres précieuses

Manu la gerbe
cherche éditeur

Bonjour à tous.
Ce roman policier déconnant a été éditée à compte d'auteur à 300 exemplaires à Antananarivo, Madagascar. Les émeutes déclenchées par son succès m'ont interdit toute réédition locale.
Donc un éditeur professionnel serait le bienvenu et peut me joindre via l'onglet Contact
. Une majeure partie des bénéfices de ce best seller ont été reversés à l'association Graines de Bitume qui aide les enfants de la rue à Antananarivo, Madagascar.

Si vous avez lu et aimé ou pas, peu importe, je vous invite à cliquer sur un des deux liens en bas de page afin d'aider ces deux associations que je connais et soutiens.

Avertissement : Il ferait beau voir qu’un procédurier ait la prétention de se reconnaître dans les pages qui suivent. Les personnages et événements décrits sont imaginaires (presque) et toute ressemblance serait le fruit d’une coïncidence exagérée !

"A tout prendre, je préfère le vin d’ici à l’au-delà." Francis Blanche

Biographie : Né en 1453 à Constantinople, l'auteur est un des derniers survivants des High-Glandeurs. Semé par les études qu'il poursuivait et son bac obtenu; il passa à l'évier comme plongeur.
Puis il fut tour à tour : gardien de phare à paupières, vendeur d'enclumes à la sauvette, ministre du temps perdu sous Giscard 1er, interprète Poldo-Moldave, agent tellement secret qu'il ne le savait pas lui-même.......
- Euh, m'sieur l'auteur, il y a deux messieurs en blouse blanche qui viennent vous chercher !!
- Merci Consuela, faites les patienter, j'en ai pour deux mois.....

Réactions :
- "Je m'ai bien régalée !". Marguerite Duras.
- " Errare humanum est". Jean-Paul II.
- " Suffit de claquer pour qu'un nouveau génie paraisse, continue, tu vas les coller au mur ". Michel Audiard.
- " Devant tant d'invention, de truculence et de talent, les bras m'en tombent !! Vénus de Milo.
- " Les clés du camion sont sous le paillaisson". Maurice.
- " Dommage qu'il soit déjà immortel, sa place était réservée". L'Académie française.
- " Oui, je dis oui, il faut lire ce livre à tout prix, même Renaudot !". Pierre Desproges.
- " Robert, arrête de déconner je t'ai reconnu, rentre à la maison et n'oublie pas le pain". Raymonde.